Suspended spaces

SUSPENDED SPACES#1 – À LA BRIQUETERIE : Das Synthetische Mischgewebe (expo et performance concert)

leave a comment »

Das Synthetische Mischgewebe

Gleisdreieck

Guido Huebner

Rainer Frey

Isabelle Chemin

Flavien Lavisse

Samuel Loviton

Installation

Performance

Gleisdreieck, est à l’origine une gare de tramway berlinoise (S-Bahn), faisant la jonction entre les trois branches du réseau historique construit en 1902. En 1961, sa plateforme inférieure devient le terminus de la ligne U2 du réseau est allemand, alors que passe le réseau ouest allemand sur sa partie supérieure. Toute une partie des terrains et des bâtiments occupés par l’ancienne gare est laissée à l’abandon, transformé en no man’s land, suspendu entre l’Est et l’Ouest. Depuis la chute du mur, une partie de Gleisdreieck a été reconvertie en station de métro et le reste a été rasé pour laisser la place à un parc. Le projet Gleisdreieck propose un espace permettant tout à la fois d’apporter un témoignage sans nostalgie sur le travail artistique de ceux qui sont nés avec le mur, de se réapproprier l’héritage des années 80 et de le confronter aux travaux récents de DSM. Enfants, les jeunes Berlinois s’introduisaient volontiers sur les champs de manœuvre de Berlin pour y dérober les munitions hors d’usage abandonnées par les militaires. Renouant avec l’art du camouflage, les artistes de DSM se sont glissés sous les barbelés, déguisés en footballeurs du dimanche, secondés par des guetteurs à l’affût des rondes des policiers. Équipés d’amplificateurs, micros, magnétophones et appareils photos, les artistes ont investis l’ancien espace de triage des trains et entamés une performance sonore et visuelle sans public, interrompue uniquement par l’approche des rondes. De ce travail sont nées des performances et expositions présentées à Berlin, Saragosse, Cadillac, Florence et les enregistrements de l’époque ont été utilisés pour différentes compositions. En 2006, un double CD est édité sur le label /\IC à Berlin, reprenant la quasi intégralité des enregistrements.

L’installation Gleisdreieck est proposée à la Briqueterie du 18 au 22 janvier de 17h30 à 20h30

Une performance clôturera sa présentation le samedi 23 janvier à 20h30.

18 au 22 janvier
Guido Huebner est né à Berlin le 26 juin 1963, jour où Kennedy prononça une phrase devenue célèbre : « Ich bin ein Berliner ». Le mur sépare alors la ville depuis le mois d’août 1961 et grandir à Berlin Ouest n’est pas très éloigné de la vie sur une île. Fondateur du groupe pluridisciplinaire Das Synthetische Mischgewebe (DSM), imprégné d’une forte culture graphique et très influencé par les arts plastiques, Guido Huebner investit rapidement le terrain de la performance et de la création musicale, dans le sillon de ce que l’on appelle la musique industrielle. Ayant quitté Berlin pour Barcelone avant l’effondrement de la RDA et installé à Caen depuis plus de 10 ans, Guido Huebner est bien évidemment particulièrement sensible à l’anniversaire des 20 ans de la chute du mur. Ces dernières années, Das Synthetische Mischgewebe s’est plus particulièrement consacré à un travail musical qui a donné lieu à une abondante discographie.
Publicités

Written by suspendedspaces

4 janvier 2010 à 8:38

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :